Courrier à Monsieur BOUSIGES, Préfet du Gard

                                                                      

   

                                                                               Le Grau du Roi, le 6 juin 2011

 

                                                                                 

 

                                                                               Monsieur le Député Maire

                                                                                    à

                                                                               Monsieur le Préfet

                                                                               Préfecture du Gard

                                                                               30044 NÎMES CEDEX

 

  

 

 

 

Monsieur le Préfet,

 

Au début de la saison 2010, le Conseil Général a mis en place un prix de transport pour la ligne NÎMES – LE GRAU DU ROI à 1,50 €.

 

Ce dispositif couteux pour le contribuable n’a pas mesuré les efforts d’attractivité sur une population souvent motivée par des objectifs « pas toujours louables ». Les expériences réalisées par certaines collectivités durant des périodes données ont démontré que cela devait être pris en compte, sur le plan de la sécurité notamment.

 

Dès la mise en place, le résultat ne s’est pas fait attendre, il a confirmé nos craintes, il a nécessité des interventions de la Gendarmerie Nationale, et a occasionné des traumatismes à une clientèle familiale. De plus, sur le plan local sur le GRAU DU ROI cela a apporté des situations intolérables d’incivisme d’agression, de vol, mobilisant régulièrement la Police Municipale.

 

La saison 2011 est lancée, et nous avons pu constater avec tristesse le renouvellement d’agissements d’individus qui on perturbé l’activité des weeks end des vacanciers, cela a amené des soucis pour les commerçants et la Police Municipale a dû intervenir (je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint le rapport de la Police Municipale ainsi que les deux rapports des réunions en préfecture en 2010 et 2011).

   

Outre l’aspect sécurité des passagers qui relève du transporteur, et que ce dernier doit prendre en considération, compte tenu de l’expérience vécue et évoquée, à ce jour, notre inquiétude est grandissante, accompagnée de colère, en raison des dispositions prises par le Conseil Régional pour l’expérimentation d’un tarif à 1€ sur la ligne ferroviaire NÎMES - LE GRAU DU ROI, toujours payé par le contribuable.

 

La ville du GRAU DU ROI ne dispose pas des moyens humains ni matériels pour faire face à un afflux de population très souvent incontrôlable, et qui ne peut qu’entrainer des problèmes d’ordre public.                                                            

 

Je vous saurai gré de prendre toutes les dispositions pour que les forces de l’ordre puissent faire face à cette situation afin que les professionnels du tourisme, la population des vacanciers et les autochtones puissent vivre en toute quiétude dans notre station.

 

Dans cette attente, je vous prie d’agréer, Monsieur le Préfet, l’expression de mes salutations respectueuses.

 

 

                                                                                LE DÉPUTÉ MAIRE, 

                                                                                Etienne MOURRUT